Vélo hollandais avec changement de vitesses automatique, le Duomatic

14 décembre 2010

Le vélo hollandais de ville est équipé de composants qui requièrent le moins de maintenance possible.

Le rétropédalage, c'est quoi ?

Le vélo hollandais de ville est équipé de composants qui requièrent le moins de maintenance possible.

Ainsi le rétropédalage (on freine en pédalant en arrière), en évitant l’usage de câble, offre un fonctionnement plus durable qu’un frein actionné par une poignée et un câble.

Le Duomatic est un système de changement de vitesses à 2 rapports qui offre les mêmes avantages que le freinage par rétropédalage, car dépourvu de système de câble ; lorsque l’on active le frein par rétropédalage on passe automatiquement de la vitesse la plus rapide à la vitesse la plus petite. On peut ainsi redémarrer en douceur sans forcer !

Une fois lancé il suffit de donner un petit coup de pédale en arrière pour passer la vitesse la plus rapide.

Que se passe-t-il si l'on est resté sur la plus petite vitesse et que l'on doit freiner pour s'arrêter ?

Si j’ai bien suivi votre explication on passe alors sur la plus grande vitesse, ce qui n’est pas vraiment pratique pour redémarrer.

En fait si vous restez sur la plus petite vitesse (parce qu’après le stop il y avait une côte à grimper) vous n’aurez qu’à freiner avec le frein avant et vous resterez ainsi sur la plus petite vitesse.

Compliqué ? Pas vraiment. L’expérience montre qu’après seulement quelques kilomètres l’utilisation du système devient un automatisme et que l’on oublie la mécanique pour se concentrer sur la route.

Voir un exemple de vélo équipé de la boîte Duomatic