Vélo et coupe du monde de foot, cherchez le lien ?

28 mai 2014

Difficile au premier abord de trouver un lien entre une coupe de monde de foot et un vélo. Mais après quelques recherches, Amsterdamer a dégoté pour vous le récit de deux jeunes journalistes qui vont bientôt débuter leur road-movie de Sao Luis pour finir à Rio de Janeiro au Brésil.

Nous l'avons trouvé avec l'arrivée d'un webdoc original !

C’est l’histoire de deux journalistes qui ont décidé d’aborder la coupe du monde de foot d’une façon différente pour marier à la fois sport et visites du Brésil. L’idée est de saisir la dimension politique et historique du Brésil en allant à la rencontre des populations locales à vélo pour dresser le portrait d’un pays à un période charnière de son histoire : le mondial de foot et découvrir ce qui ce cache derrière les Sambas et les plages paradisiaques du Brésil….

Un concept sympa avec un road-movie à vélo qui sera diffusé en live du 2 juin au 15 juillet sur les réseaux sociaux et sur france4 dès le 9 juin. Les deux journalistes publieront tous les jours des contenus adaptés aux différents réseaux sociaux (Twitter, instagram, facebook..) avec au cœur du projet une web série (23×2’30) dans laquelle ils raconteront leur progression à vélo jusqu’au soir de la finale. 70 minutes de road-documentaire sera également diffusé cet été sur France 4.

Les deux journalistes avait déjà mis à l’œuvre le premier road-movie vélo 100 % réseaux sociaux en 2012 en parcourant la campagne française sur 3 500 kilomètres en 90 jours et avec 50 kg de bagages ! Événement qui avait d’ailleurs suscité l’intérêt il y a 2 ans avec plus de 7 000 fans sur facebook et 800 sur Twitter.

Aussi, parce qu’Amsterdamer aime les récits de voyages en cyclo-tourisme (et encore plus lorsqu’il s’agit d’un événement mondial comme la coupe du monde), elle suivra étape par étape les deux journalistes en quête d’aventures au pays du ballon rond…

velo_do_brasil__014324500_1625_27052014

Un road-movie de plus de 3 000 km

Côté vélo

De Sao Luis au Nord du Brésil à la capitale Rio de Janeiro, les deux journalistes Raphaël Krafft et Alexis Monchovet vont parcourir un périple de plus de 3 000 kilomètres à vélo !

On espère vivement pour eux qu’ils soient bien équipés pour ce genre de périple car on n’est jamais à l’abri d’une crevaison ou d’une intempérie…..

Nous constatons d’ailleurs sur cette photo que la chaîne de leur vélo est à l’air libre sans capot comme peut l’être par exemple un vélo hollandais….nous espérons tout simplement que Raphaël et Alexis ne dérailleront pas en cours de route !

velo2__051253900_1631_27052014

Côté bagages

Rien que ça pour nos 2 journalistes :

materielvideo__076310300_1607_27052014

Source photo : Compte Instagram Velo Do Brasil

Pensez-vous qu’il ait assez de sacoches pour transporter tout ce matériel sur leur vélo ?

Pour l’occasion, il aurait été pas mal de mettre une remorque attachée à l’arrière comme ceci :

remorquevelovoyage__059909900_1609_27052014

Ou encore mieux pour un périple en mode cyclo-tourisme, carrément prévoir un vélo couché trike pour un max de confort ! Ce serait dommage d’arriver à Rio avec un mal de dos !

Les bonnes résolutions de Raphaël et d'Alexis

Partis depuis le 21 mai dernier de Sao Luis dans le Nordeste à Rio de Janeiro, les deux journalistes tentent de nous livrer au passage quelques bonnes résolutions pour bien rouler à vélo :

  • Leçon n°1 : penser à se laver les dents

Le clin d’oeil Amsterdamer

Et oui, les fabricants n’ont pas encore inventé le vélo avec lavabo intégré à moins d’opter pour une version vélo cargo pro mais un peu plus encombrante pour parcourir 3 000 km
 
  • Leçon n°2 : ne pas oublier ses tong et son K-way

Le clin d’oeil Amsterdamer

Et même que les Hollandais ont un truc sympa pour se protéger de la pluie : la combi intégrale

 

  • Leçon n°3 : limiter les pauses clopes

Le clin d’oeil Amsterdamer

Désolé on n’a pas non plus d’allume-cigare sur les vélos car il paraît que c’est pas bon pour la santé de fumer 😉

 

  • Leçon n°4 : mieux contrôler ses émotions

Le clin d’oeil Amsterdamer

>> Voir notre conseil de lecture

 

  • Leçon n°5 : préserver ses petits mollets

Le clin d’oeil Amsterdamer

Faut-il prévenir ? Ou guérir ?

 

  • Leçon n°6 : vérifier (une nouvelle fois) le matériel

Le clin d’oeil Amsterdamer

Avez-vous pensé au couteau Anglais Brooks ? C’est un peu notre couteau Suisse du vélo...
 

 

En bref, nous souhaitons bon courage à Raphaël et Alexis dans leur périple et nous ne manquerons pas de les suivre sur les réseaux sociaux et sur notre blog.

Comme qui dirait en espagnol, Buena suerte !