Une journée à Velo-city, comme si vous y étiez !

11 juin 2015

Velo-city, c'était le congrès mondial du vélo, à Nantes du 1er au 5 juin. Amsterdamer avait missionné son envoyé spécial pour vous rendre compte de la journée du jeudi 4 juin, via les réseaux sociaux : ambiance et conférences.

 

Des exemples européens sur le vélo en ville

La première conférence plénière traitait du vélo en ville à travers les exemples de mise en place de vélo en libre servicedans plusieurs villes d’Europe : Copenhague, Londres, Barcelone, Groningen (Pays-Bas) et bien sûr Paris.

Intitulée : « Vélo en ville, plus que sport ou transport, un mode de vie durable« , cette conférence a permis aux intervenants de montrer l’ampleur des changements, au niveau des pouvoirs publics comme des usagers, mais aussi de rendre compte des défis, les villes du Nord de l’Europe étant encore les plus avancées. Paris a tout de même reçu un prix !

 









Découvertes ou re-découvertes

Après cette première conférence, un petit tour dans les stands permet de croiser le Poupoupidou, cette pince à jupe pour vélo, dont nous avons déjà parlé dans ce blog.

Nous avons aussi pu comparer d’autres accessoires bien utiles par temps de pluie : La marque SPAD des Villes Spaddeville.com présentait deux de ses produits : le FULAP et le BESENVIL, de même que Cleverhood qui proposait une promo de 10% sur la boutiques avec le code : NANTES : des capes nouvelle génération.

L’un est français et l’autre américain, les produits se ressemblent, à quelques détails près, qui font la différence :

  • SPAD des Villes : un élastique sur la cape qui permet de ne pas prendre les rayons du vélo, de ne pas avoir les jambes mouillés, un élastique sur la capuche qui permet au cycliste de tourner la tête tout en voyant correctement (fini le syndrome du Kway !)
  • Cleverhood : un élastique pour la capuche, mais aussi système de lumière dans la nuit intégré dans la cape, et une grande poche.

Second conférence : des histoires de sous

La seconde conférence : « financer le vélo, un investissement attractif ? » s’intéressait aux financements européens, nationaux, régionaux et locaux en faveur du vélo. Tout un programme !

 


On en ressort avec des chiffres clés :

  • 3,5 millions de vélos sont vendus en France chaque année
  • Le chiffre d’affaires du secteur du vélo atteint 4,5 milliards d’euros
  • Le tourisme à vélo en représente 44%, soit 1,9 milliard d’euros dont 50% en hébergement et restauration
  • Le commerce et l‘industrie du cycle représentent respectivement 32% et 8% du chiffre d’affaires
  • Le tourisme à vélo engendre 1,9 milliard d’ € d’activité économique en France et 16.500 emplois (2008)

 

Voyage ailleurs

La pause de midi est l’occasion d’une immersion dans une rando vélo… sur l’Ile de la Réunion ! grâce à un vélo et d’un casque de réalité augmenté. La Réunion fait ainsi sa promotion en tant qu’île cyclable

Réunion cyclable

Plus local, le stand de la Loire-Atlantique permet de découvrir l‘application « rando loire-atlantique » disponible sur l’apps store et le play store, elle permet :

  • de choisir un itinéraire en fonction de sa localisation, de la difficulté, de la longueur,  de la durée.
  • Vous êtes guidé grâce aux cartes téléchargeables sur mobile ou imprimables, vous pouvez y repérer les sites touristiques, les restaurants et hébergement à proximité.

Les stands sont nombreux, on note la présence de plusieurs « villes cyclables » : Strasbourg, Bordeaux, Lyon, et bien sûr l’hôte du congrès, Nantes.

Les villes de demain seront cyclables

Une troisième conférence permet de faire un peu de prospective : et si l’avenir des villes passait par le vélo ?



Des supermarchés pour les cyclistes !

D’autres conférences s’attachaient à repenser nos modes de vie en fonction de la pratique du vélo. Pourquoi pas développer des supermarchés, si possible bio, permettant un accès plus facile aux cyclistes ?

 

Promouvoir le vélo : un long chemin

La dernière conférence de la journée s’intéressait, autour de la « défense du vélo » aux « plus belles fautes et aux pires succès ».

 

 

Le pire succès

L’Allemagne est devenu l’une des première destination vélo en Europe grâce à des plan de financement mais elle n’a pas réussi au augmenter la part des personnes utilisant le vélo de manière quotidienne.

Et la France ?

Comme ailleurs dans le monde, il reste beaucoup à faire au niveau des infrastructures. Peut-être pourrait-on aussi inciter les Français à la pratique du vélo par des mesures financières…

Vélocity en vidéos...

 

Et en images...

  • Diapo 1
  • Diapo 2
  • Diapo 3
  • Diapo 4
  • Diapo 5
  • Diapo 6
    • Diapo 1
    • Diapo 2
    • Diapo 3
    • Diapo 4
    • Diapo 5
    • Diapo 6