Comment transporter en toute sécurité un enfant à vélo ? Un casque suffit-il ?

18 mars 2017

En France, le port du casque est devenu obligatoire au printemps 2017 pour les enfants de moins de 12 ans. Mais est-ce bien suffisant ? Quelles autres mesures prendre pour renforcer la sécurité de l'enfant ?

Des règles à respecter quelque soit le type de cycle

Tout conducteur et passager d’un cycle doivent porter hors agglomération un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation.

La charge sur le cycle étant plus élevée lorsque vous avez des enfants sur un vélo, vous devez vous assurer que les freins sont assez puissants pour conserver des distances de freinage de sécurité.
Si vous roulez tout au long de l’année, préférez des freins Shimano tout-temps intégrés aux moyeux et insensibles à la pluie (freins roller ventilés Shimano ou frein tambour Sturmey Archer) ; les freins à patins demandent un entretien très régulier pour rester performants mais aussi un contrôle du témoin d’usure.

Le passager d’un cycle doit être assis sur un siège fixé au vélo (art. R431-5 du code de la route). Dans le cas d’un triporteur ou d’un biporteur, des banquettes avec ceintures doivent être installées dans le coffre avant.

L’âge du passager ne doit pas excéder 14 ans.

Pensez aussi à contrôler régulièrement la pression des pneumatiques qui, supportant une charge plus élevée, sont plus à risque de crevaisons ; équipez votre vélo de pneumatiques renforcés contre les crevaisons comme des Marathon Plus ou des Big Apple Plus. Ces derniers étant plus confortables pour les enfants puisqu’ils jouent le rôle de véritables suspensions. 

securité enfant à velo hollandais ou electrique

Règles de sécurité spécifiques au biporteur et triporteur

Ces cycles sont spécifiquement conçus pour le transport d’enfants. Ils sont beaucoup plus sûrs qu’un vélo avec des sièges enfants car le centre de gravité étant plus bas, la gravité est moindre en cas de chute .
Aussi, vous avez les enfants sous les yeux et vous pouvez donc les surveiller.

Règles de sécurité pour une remorque

Par rapport à un vélo, la remorque (comme les biporteurs et triporteurs) offre un centre de gravité bas. Vous avez aussi la possibilité defanion-de-securite-pour-velo détacher la remorque pour utiliser un vélo classique ou transformer la remorque en poussette.

Mais une remorque accrochée au vélo n’est pas sans danger :

  • Les enfants sont dans votre dos et vous ne les verrez pas se pencher en avant. Pour prévenir tout risque, utilisez un harnais 5 points qui les maintiendra assis.
  • La remorque est basse : nous vous recommandons fortement de l’équipez d’un fanion de sécurité pour la signaler aux automobilistes.
  • Pensez à équiper la remorque d’un feu arrière à piles si vous roulez de nuit.
    Au-delà de l’aspect sécuritaire, la remorque est plus lourde à tirer et le risque de crevaisons plus important du fait du nombre de pneumatiques plus élevés.

Règles de sécurité spécifiques au vélo

Assurez-vous que le siège enfant est conforme à la norme Européenne EN14344 et choisissez de préférence un siège dont la conformité a été vérifiée par un organisme de test indépendant.
Attention : la norme en question n’est plus applicable pour des enfants de plus de 22 kg à l’arrière ou 15 kg à l’avant. Dans ce cas, c’est au fabricant de concevoir un produit sûr d’utilisation en prenant en considération les différents risques. S’il y a un risque que les pieds de l’enfant se prennent dans les rayons, il est important d’installer des protège-rayons ou pare-jupes à l’avant ou à l’arrière du vélo.

Pour des enfants de moins de 15 kg, le siège avant vous permet d’avoir votre enfant sous les yeux. L’enfant reste éveillé plus facilement et se tient donc droit sur le siège. Un bébé assis dans un siège arrière s’endort facilement et se laisse choir, ce qui est inconfortable pour l’enfant et déséquilibre le vélo.

Si votre enfant pèse plus de 22 kg, vous pouvez utiliser un siège arrière Junior jusqu’à 35 kg, et au delà, un coussin de siège avec dossier et repose-pieds.

Si vous avez un cadre haut, n’installez pas de siège bébé à l’arrière du vélo car il est dangereux de passer le pied au dessus de la barre horizontale du cadre (ou  il faut être très souple pour passer la jambe au dessus du siège bébé). Dans ce cas, utilisez un siège avant ou une selle sur cadre quand l’enfant ne tient plus dans un siège avant.

Le siège arrière fixé au porte-bagage doit être retenu par une sangle passée autour du tube de selle ; si le porte-bagage devenait défaillant le siège reste accroché au vélo.

A l’arrêt, la béquille qui permet de maintenir le cycle debout doit assurer la stabilité du vélo lorsque l’enfant est assis dessus. Même si ce n’est pas obligatoire, équipez votre vélo d’une béquille double extra large d’une capacité équivalent au poids du vélo, du siège et de l’enfant (50 kg ou plus).

securité enfant siege de velo enfant