Témoignage de 8 mois de vie commune avec son biporteur à St Malo

8 février 2011

Un petit retour sur le biporteur que nous utilisons depuis l'été 2010...

Ca se conduit réellement comme un vélo !

« Il est très maniable et alors que j’étais plutôt tentée par le triporteur dans un premier temps, je confirme que l’appréhension quant-à la stabilité ne résiste pas aux 3 premières minutes d’utilisation. Ca se conduit réellement comme un vélo ! On s’habitue aussi très vite à oublier le cauchemar du stationnement en ville.

Au quotidien, on apprécie de pouvoir emprunter les pistes cyclables et de stationner sur un trottoir sans gêner le passage des piétons.

La sécurité de voir mes enfants devant moi...

L’énorme avantage par rapport à la remorque pour enfants est la sécurité de les avoir devant nous (et non au pied des voitures !) et l’immense plaisir de pouvoir parler avec eux, commenter le paysage et voler un petit bisou aux feux rouges !

Notre "vélo-brouette" personnalisé

bakfiets_saint_malo_2__071719400_1654_06052013Quelques aménagements apportés sur le biporteur (que nous appelons plutôt « vélo-brouette ») améliorent encore le confort :

  • L’assistance électrique est d’autant plus appréciable que le relief n’est pas totalement hollandais par ici et que j’ai tendance à charger le vélo comme il y a de la place.
  • Nous avons installer la protection pluie qui se déplie et se replie facilement, ce qui est très pratique. Les enfants sont bien abrités du vent et du froid.
  • Le petit coffre ajouté permet d’avoir toujours sous la main l’équipement de pluie, de froid et une pompe à vélo d’un bon format (je n’ai pas trouvé très pratique celle qui était fournie).
  • Enfin, pour le confort thermique, nous rajoutons un petit duvet aux enfants les jours frisquets et envisageons de faire homologuer le chauffage d’appoint labrador, qui en plus de la chaleur génère une bonne dose d’amusement pendant le transport.

Dans la vie de tous les jours, les utilisations du biporteur sont variées :

  • Transports en tous genres : enfants et leurs affaires, outils de jardinage, courses, instruments de musique, colis postaux…
  • Promontoire d’observation pour les plus petits (la photo ci-contre a été prise sur le port de Saint Malo à l’occasion de la route du rhum 2010)
  • Panier à sieste pour les plus quadrupèdes
  • Sujet de conversation universel dans la rue
  • Générateur de sourires sympathiques (ça change des grincements de dents des automobilistes !)

Côté moins, la longueur du biporteur est parfois gênante dans certains carrefours si la visibilité est réduite par un poteau ou un arbre.

L’achat d’un tel engin représente un réel investissement, mais il est rapidement rentabilisé si on l’utilise régulièrement au lieu de prendre la voiture. Après avoir longuement hésité, notamment pour le motif financier, c’est un achat que nous ne regrettons absolument pas !