Retrouvez votre vélo Solex new generation

7 mai 2014
Solex, ça vous dit quelque chose sans doute ? Un deux roues que vous avez certainement eu pendant votre jeunesse ? Il revient aujourd'hui de plus bel avec sa version Solex pliant électrique ! Comme à l'époque, le prix reste abordable et en dessous des 1 000 € pour un mode de transport écolo...

Solex, une légende née il y a près de 70 ans

Solex, ca veut dire quoi ?

Trouver un nom court et mémo technique, tel était le défi de ses fondateurs, Maurice Goudard et Marcel Mennesson, au moment du lancement de son premier modèle de cyclomoteur. Impossible à l’époque d’écrire le nom du fondateur sur le radiateur du cyclomoteur. Trouver un nom commercial était donc une nécessité pour ne pas partir avec une épine au pied dès le lancement du produit.

L’idée a été d’organiser un concours familial pour trouver le nom de marque de cyclomoteur avec pour règles: pas plus de 2 syllabes, 5 lettres maximum, connotation euphorique et inédite, n’avoir aucune signification, et un nom de marque qui peut se prononcer dans toutes les langues.

Nom gagnant : Solex déposé dans toutes les langues !

Pour l’anecdote, trois ans après la création de la marque française Solex dans les années 30, sont nées les montres Rolex, puis les caméras Bolex d’origine Suisses, puis les plastiques Molex aux Etats-Unis.

Un moyen de transport moins cher qu’un salaire moyen de l’époque

En 1946, dans la France d’après-guerre en pleine reconstruction, on recherche alors des moyens de transport économiques et peu gourmands en énergie. Les vélos Solex ont su répondre à cette demande avec un prix de vente inférieur au salaire moyen de l’époque et un moyen de transport dont la consommation d’énergie est très faible.

8 millions d’exemplaires vendus entre 1946 et 1988 en France et dans le monde ! Autant dire que le vélo Solex a connu ses heures de gloire avec un moyen de transport accessible dès l’âge de 14 ans. Très populaire dans le milieu ouvrier et étudiant, le vélo Solex a été souvent associé à la 2 CV des cyclomoteurs.

La renaissance du Vélo Solex en France

  • 1940 - premier prototype du solex
  • 1942 - second prototype du solex
  • 1964 - arrivée du S 3300
  • 1971 - sorti du S 5000 version vélosolex pliant
  • 1973 - arrivée du Ténor
  • 1974 - 1988 - célèbre solex S 3800
    • 1940 - premier prototype du solex
    • 1942 - second prototype du solex
    • 1964 - arrivée du S 3300
    • 1971 - sorti du S 5000 version vélosolex pliant
    • 1973 - arrivée du Ténor
    • 1974 - 1988 - célèbre solex S 3800

    Puis, devant la croissance fulgurante de l’automobile en France, le vélo Solex laisse peu à peu sa place aux voitures actuelles à qui on reprocherait même aujourd’hui de polluer nos villes.

    Devant cette prise de conscience commune des problèmatiques environnementales liées à l’automobile de masse, de nombreuses mairies en France ont repensée à nos chères « bicyclettes qui roulent toutes seules » : plan Vélib à Paris, plan Vélov Grand Lyon, plan Bicloo Nantes, etc. Autant d’initiatives qui nous rappellent étroitement la nostalgie du passé et l’empreinte indélébile du vélo Solex dans nos mémoires.

    Le vélosolex dans quels films ?

    solexaucinema__075188600_1211_07052014

    Image emblématique d’une France populaire, le vélo Solex a souvent été mis en scène dans de nombreux films mythiques. A votre avis, dans quel film notre Solex aurait fait son apparition ?

    Vélo-Solex forever

    Grâce à l’évolution des mentalités et des prises de conscience en matière de transports écologiques, le vélo revient donc sur le devant de la scène avec des versions électriques et des design innovants. A ce titre, la marque Solex qui a séduit des générations entières, a su se renouveler avec des produits dans l’air du temps conçus par l’un des plus grands designers du monde automobile (Pininfarina).

    Le vélo Solex d’aujourd’hui répond en tout point à la demande actuelle et aux tendances de notre monde moderne : une ligne contemporaine et la silhouette irremplaçable de notre mythique Solex, un prix de vente inférieur au SMIC actuel (comme à l’époque d’après-guerre où le prix du Solex devait être inférieur au salaire de base moyen…).

    Des Vélosolex pliants à prix abordable

    Le vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20

    Mariage cohérent entre design élégant et facilité de transport, voici les engagements du vélo solex pliant électrique 20. Ligne nostalgique de notre Solex d’antan avec une ligne moderne et originale, le vélosolex pliant vintage vous offrira une conduite exceptionnelle avec son autonomie de 60 kilomètres et une batterie légère. Même si vous tombez en panne d’électron, vous utilisez votre vélosolex pliant comme un vélo classique avec ses 6 vitesses.

    Ce modèle proposé en version pliante (poids avec batterie : 22 kg) vous permettra de le transporter facilement dans un coffre de voiture, dans le train, dans le métro ou de le ranger facilement dans un coin de votre bureau…en moins de 2 minutes, emballé c’est pesé ! Le vélosolex est plié et rangé.

    On aime particulièrement cette allure hollandaise avec son guidon en U, sa selle Brooks confortable et ses couleurs vintages ivoire et argent.

    • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - couleur ivoire
    • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - couleur argent
    • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - couleur noir
    • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - version pliée
      • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - couleur ivoire
      • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - couleur argent
      • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - couleur noir
      • Vélo pliant électrique Vintage Velosolex 20 - version pliée

      Les rendez-vous incontournables Solex

      Amsterdamer sera présent le 28 et 29 juin au salon Anjou Vélo Vintage à Saumur pour vous présenter sur son stand des vélos Solex exceptionnels !

      Les essayer, c’est les (ré)-adopter…

      Du 28 au 31 août, Solex sera présent à Eurobike en Allemagne pour présenter sa nouvelle gamme SolexSport powered by Bosch!

      A lire également...