Quels sont les critères de sécurité lors de l'achat d'un vélo électrique ?

16 juin 2010

Moins fatiguant qu'une bicyclette classique et moins polluant qu'un cyclomoteur, le vélo à assistance électrique (VAE) a tout pour plaire.

Le vélo électrique, un mode de transport alternatif

Un moteur alimenté par une batterie qui apporte une assistance au pédalage pour seconder l’effort fourni par le cycliste. Idéal pour les trajets quotidiens et les balades, le VAE s’impose comme un mode de transport alternatif.

Résultats des tests de sécurité sur 12 vélos électriques vendus sur le marché

Face à cet engouement, la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC) a fait tester, par un laboratoire Français, 12 vélos électriques vendus sur le marché.

Cette étude met en avant des critères importants du point de vue de la sécurité, à intégrer en priorité lors de  l’achat d’un vélo électrique :

  • l’assistance doit se mettre en route sans à-coups et de manière progressive.
    Notre recommendation : choisir une assistance qui peut se régler pour être coupée entre 15 et 25 km/h afin d’ajuster sa vitesse aux conditions de circulation.
  • le freinage doit être efficace, même par s’il pleut.
    Notre recommendation : dans le cas d’une utilisation en ville des freins tout temps intégré au moyeu fonctionne aussi bien par temps sec que pluvieux ; dans le cas d’un relief escarpé, ou de longues descentes, optez pour des freins hydrauliques sur jante qui permettent un freinage puissant, précis et doux à la fois.
  • l’éclairage doit être fixe et conforme au code de la route.
    Notre recommandation : en ville un éclairage à led peu gourmand en énergie est idéal ; si vous roulez sur des routes non éclairées à 25 km/h nous vous conseillons un phare avant puissant d’une puissance de 40 ou 60 lux.
  • Le dispositif électrique doit avoir été testé et le vélo être idéalement conforme à la norme Européenne EN15194 qui devient obligatoire fin 2010.

Conseils aux consommateurs

La CSC incite les consommateurs à demander au vendeur, avant tout achat, des précisions sur les caractéristiques des différents types d’assistance et d’essayer le vélo à assistance électrique pour bien appréhender son comportement.

Enfin, elle leurs conseille de porter un casque de vélo, de respecter strictement les dispositions du code de la route et de s’assurer, compte tenu de son poids et de sa vitesse, d’une bonne « prise en main » du vélo électrique, avant de s’engager dans le trafic routier.