Comment éviter le vol de votre vélo hollandais ?

4 mars 2017

Vous avez récemment fait l'acquisition du vélo de vos rêves (vélo hollandais classique ou électrique) et vous craignez de vous le faire dérober. Il existe aujourd'hui de nombreuses solutions pour limiter les risques de vols. Découvrez vite nos conseils !

Près de 500 000 vélos volés chaque année !

Nous savons pertinemment que le vol de vélo est un frein à la pratique de la bicyclette en ville ! Et c’est vrai que les chiffres peuvent faire peur. En effet, près de 500 000 vélos sont déclarés comme volés chaque année en France.
Impressionnant quand on sait que les chiffres sont similaires à ceux de la Hollande pour une pratique du vélo bien plus évoluée !

antivol marquage plusieurs solutions pour eviter le vol de votre vélo hollandais

De plus, contrairement aux idées reçues, les vols se produisent lors d’arrêts minutes ou dans les lieux privés ! Cela vous semble étonnant ? Voici quelques explications :
Lorsque vous allez à la boulangerie, à la charcuterie, vous n’avez pas toujours le réflexe de mettre votre antivol ? Et pourtant ! Il suffit seulement de quelques minutes à quelqu’un de malintentionné pour enfourcher votre vélo et partir avec.
Autre cas, lorsque vous rentrez chez vous, vous considérez très souvent que votre vélo est en sécurité puisqu’il est garé dans un endroit fermé, dans un petit local à vélo ou dans un garage. Pourtant, la moitié des vols de vélos surviennent dans ces cas-là.

Pour éviter ce type de désagrément, il existe un bon nombre de solutions que ce soit pour des arrêts minutes ou des arrêts plutôt longs.

Des antivols de toutes les formes, pour tous types d'environnements

En Hollande, il existe une fondation appelée l’Art. Celle-ci évalue en toute indépendance les antivols pour 2 roues et les classe de 0 à 4 étoiles. 
Les antivols deux étoiles sont recommandés pour les vélos (alors que les 4 étoiles sont réservés aux motos).

Dans le cas de stationnements courts, comme évoqué ci-dessus, nous vous conseillons vivement d’équiper votre vélo d’antivol de cadre. Cet antivol permet de bloquer d’un seul tour de clé, la roue arrière de votre vélo. 
De nombreux vélos hollandais Amsterdamer sont d’ailleurs équipés de série de l’antivol Axa Solid Pro Plus, noté 2 étoiles par l’Art.

Pour des stationnements plus longs, il vous est indispensable d’accrocher votre vélo à un point fixe que ce soit avec des antivols pliants, à chaîne, en U ou des câbles
Quelque soit la solution retenue, assurez-vous que l’antivol est bien certifié par l’Art** et de bonne qualité. Pour information, 95% des cyclistes utilisent un antivol de mauvaise qualité qui ne protège pas leur vélo.

Et si vous considérez que vous êtes dans une zone à très hauts risques, favorisez un antivol de cadre avec une extension chaîne ainsi qu’un antivol qui prend la roue avant et le cadre, de type U.

Associez-les au marquage !

Bien qu’un système d’antivol puisse paraître suffisant, nous vous conseillons d’y associer un marquage. Le marquage peut avoir un effet dissuasif pour le voleur et, au cas où votre vélo était volé mais retrouvé par la police, cela permettrait de le vous restituer rapidement.

Faire marquer votre vélo, c’est lui donner une identité. 

Pour cela, il existe deux solutions :

  • Faire graver votre vélo par Bicycode : lorsque vous choisissez cette option, vous choisissez alors de faire graver directement le cadre de votre vélo. La gravure retire la peinture et met alors le cadre à nu. Sur le long terme, cela peut endommager le cadre et alors le fragiliser. En effet, la gravure est recouverte d’un autocollant de protection spécifique. Ce dernier peut se décoller avec le temps et ainsi laisser place à la corrosion.
  • Faire marquer votre vélo grâce à Paravol : l’avantage de la solution paravol, c’est qu’elle nécessite aucune intervention sur le vélo lui-même. Il vous suffit de vous enregistrer sur le site www.paravol.org, d’activer la solution et de coller sur votre vélo le sticker QR code inclus dans le kit. Le sticker est bien entendu résistant aux contraintes extérieures. Bien évidemment, la personne responsable du vol, pourra toujours masquer l’autocollant d’un coup de peinture. Cependant, lors de votre enregistrement dans la base de donnée, vous indiquez également le numéro de série de votre vélo marqué sur le pédalier. Il sera donc encore possible de le retrouver !

Attention : n’utilisez pas uniquement le marquage en guise de protection du vol ! Associez-le forcément à un antivol.

En Hollande, les vélos sont équipés de puces. Ces puces électroniques sont directement positionnées dans l’antivol de cadre du vélo ! Un moyen au goût du jour qui permet de retrouver rapidement les vélos et les restituer à leur propriétaire.