Nos conseils pour faire du vélo sous la neige

15 février 2018

N'ayez plus peur d'affronter la neige à bicyclette ! Avec un peu de préparation, un peu d'équipement et un peu de bonne volonté, enfourchez votre vélo et redécouvrez votre ville sous la poudreuse !

velo-sous-la-neige-velo-electrique-roulerLa neige s’est invitée en France durant plusieurs jours, nous offrant ainsi des paysages à couper le souffle. Ce fût alors l’occasion pour les plus adeptes de la bicyclette de redécouvrir leur ville sous un beau manteau neigeux… Quel bonheur !

En effet, la neige n’est pas un frein à la pratique du vélo, cependant, il est utile de prendre quelques précautions et de bien s’équiper afin de continuer à rouler en toute sécurité, tout en ménageant votre monture. 

Découvrez sans plus attendre nos astuces pour pratiquer le vélo sous la neige :

  1. Avant l’hiver, une préparation mécanique s’impose ! Pensez à bien lubrifier les pièces mobiles de votre cycle : câbles, chaîne, dérailleur… Vous réduirez ainsi les risques de corrosion !
  2. Pour plus de stabilité, baissez votre selle ! Votre centre de gravité sera ainsi plus bas ; ce qui vous permettra de gagner en équilibre ! 
  3. Pour plus d’adhérence, diminuez la pression de vos pneumatiques ! Vous augmenterez ainsi la surface de contact au sol.
    Si vous êtes dans une région où les épisodes neigeux se répètent, vous pouvez également opter pour des pneumatiques tout temps ou des pneumatiques neige.
  4. Allez à votre rythme, gardez vos distances ! La route est glissante… Négociez prudemment vos virages et évitez de freiner brusquement ! Soyez prévisible et attentif.
  5. Prenez soin de votre batterie de vélo électrique, préservez son autonomie ! Lorsque les températures extérieures sont basses, ne laissez pas la batterie sur votre vélo dans le garage (même si elle est chargée). Avec le froid, la tension de la batterie baisse et l’électronique en dessous d’une certaine tension coupe l’alimentation du moteur pour protéger la batterie ; il en résulte qu’une batterie froide, même complètement chargée, a une autonomie faible.
    Nous vous recommandons donc de retirer la batterie de votre vélo et de la garder à température ambiante, dans une pièce de votre maison par exemple. Si vous en avez besoin, ne mettez la batterie sur le vélo qu’au dernier moment. 
    Même chose, lorsque votre batterie a besoin d’être rechargée. Ne le faites que lorsque vous êtes dans un local dont la température est strictement supérieure à 0°C.
    D’ailleurs, lors de l’achat d’un vélo électrique, si vous savez d’ores et déjà que vous l’utiliserez quelque soit la saison, n’hésitez pas à prendre une batterie de plus grande capacité. Cela ne vous sera peut-être pas utile l’été, mais pourra l’être l’hiver pour compenser la perte d’autonomie liée au froid.
  6. Ne trouvez plus d’excuses, portez un casque de vélo ! Même si celui-ci n’est pas obligatoire pour les adultes, le risque de chutes est velo-sous-la-neigeplus élevé l’hiver avec la pluie, le verglas, la neige… Et en plus, il vous permettra de garder la tête au sec ! 
  7. Protégez-vous du froid ! Frileux ou non, n’hésitez pas à vous couvrir avant de sortir votre vélo du garage ! Sur-pantalon, manchons, sur-chaussures, coupe-vent… Il existe une multitude d’équipements pour aider les cyclistes à braver les températures négatives !
  8. Pour plus de sécurité, sortez éclairé ! En hiver, les jours sont plus courts… Alors n’hésitez pas à vous équiper en conséquence. Optez pour un éclairage de 40 lux minimum pour être visible !
  9. A la fin de votre sortie, bichonnez votre vélo ! Nettoyez votre vélo (notamment les pièces mobiles) pour éviter toutes dégradations liées au gel, à la neige et surtout au sel appliqué sur les route. Une éponge, de l’eau douce et du savon suffiront. (Attention : N’utilisez pas de jet à haute pression)

Vous avez désormais toutes les astuces pour vous rendre au travail à vélo en hiver en toute sécurité. Et notez qu’en choisissant la solution du vélo, vous n’aurez pas besoin de gratter votre pare-brise avant de partir ! 😉