Les plus beaux parcours : le Canal du midi à vélo

5 août 2015

Relier l'Atlantique à la Méditerranée en vélo ? C'est possible en longeant le Canal de la Garonne et le Canal du Midi. Un parcours végétal au fil de l'eau, traversant des paysages classés.

Un canal, ce n’est pas que pour les bateaux ! Les chemins de halage empruntés jadis par les chevaux qui tiraient les embarcations se transforment aisément en piste cyclable, et ils présentent un avantage aux cyclistes : ils leur offre du plat. Le parcours est donc accessible à tous les niveaux, enfants compris (à partir de 10 ans).

Le Canal du Midi

Le Canal du Midi au sens strict est le nom du canal qui relie Toulouse à Sète, en Languedoc. Il est situé sur une zone classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996, en raison de la prouesse technique qu’a constitué en son temps la création du canal, ouvrage de génie civil majeur du 17ième siècle conçu en harmonie avec le paysage traversé.

Pour les amateurs de génie civil, sachez que l’ensemble comporte 328 ouvrages d’art – écluses, aqueducs, ponts, déversoirs, tunnels, etc. . L’un des plus remarquables est la digue de Saint-Ferréol sur la Laudot, dans la région de la Montagne Noire, qui est le projet le plus ambitieux de tout le canal, et la plus grande réalisation d’ingénierie civile de son temps.

Rouler le long du canal

Sur la piste de Toulouse à Marseillan, ce sont 240 km de berges qui vous proposent de faire le plein de végétal dans ces paysages aquatiques, sur ces rives ombragées bordées d’arbres centenaires. Comptez entre 2 et 7 jours pour le parcourir, selon votre niveau… et votre envie de visiter les endroits traversés.

Le revêtement du parcours est assez inégal (d’où l’importance de bons pneus), de la piste cyclable goudronnée au chemin parfois en gravier, parfois veiné de racines.

Photo

Un équipement adapté

Chaussez-donc des pneus adaptés, larges, de type VTC (Vélos Tout Chemin) : les vélos de route à pneus étroits sont déconseillés et votre vélo de ville n’est pas des plus adaptés.

Attention aussi à avoir une selle bien confortable que vous avez déjà rodée: avec peu de dénivelé, le parcours semble facile, alors on enfile les kilomètres et les cyclistes qui ont fait le Canal du Midi insistent sur ce point crucial qu’est la sensibilité des fessiers sur le long cours.

L’étroitesse du chemin par endroit vous oblige, si vous voulez tirer votre équipement de camping derrière vous, à choisir une remorque monoroue.

Question sécurité

Pour les enfants, le parcours semble idéal puisque fermé à la circulation motorisée. Il convient de se rappeler que l’eau n’est jamais très loin, il est aussi à noter que ce sont des régions où souffle parfois des vents soutenus qui, dans le meilleur des cas vous pousseront, ou qui sinon, risque de vous freiner un peu !

Aux abords des ponts ou pour changer de rive, il faut aussi emprunter brièvement des routes départementales et réapprendre à tenir compte des voitures.

Prévoir son parcours à l'avance

A noter : Comme les Voies Navigables de France sont gestionnaires de ces chemins, il faut leur adresser une demande écrite pour les emprunter, au mieux un mois avant votre départ, stipulant les noms et prénoms des cyclistes, les dates de début et de fin du parcours ainsi que le trajet envisagé. Contactez-les à l’adresse suivante : US.ADV.DT-Sud-Ouest@vnf.fr. Ils vous enverront un formulaire à imprimer et à renvoyer.

Pour organiser votre parcours, il existe des guides, comme celui d’un passionné du canal Philippe Calas : Le Canal du midi à vélo.

Pour faire un parcours plus large partant de Bordeaux jusqu’à Sète (en passant par Toulouse), le guide sur le Canal du Midi et le Canal Latéral de la Garonne sera plus adéquat.

Pour faire ce grand voyage, un site vous recense tous les parcours possibles ainsi que les bonnes adresses, de l’Atlantique à la Méditerranée : http://www.canal-et-voie-verte.com/