L'éléphant à vélo : carte postale de Nantes

8 mars 2015

Mettre à l'honneur Nantes et le vélo, c'est le projet de Vincent Héry, cycliste, nantais, et fan de cartes postales. La première maquette d'une série de 5 cartes postales représente la figure emblématique de Nantes, le Grand Eléphant, rentrant du travail... à vélo !

Des souvenirs de voyage

Vincent Héry voyage beaucoup. Il est aussi très sensible aux modes de transport doux : « Quand j’ai visité le Danemark en 2007, j’ai été frappé par l’utilisation qui y était faite du vélo triporteur, pour le transport des enfants, les courses, les livraisons… et à Amsterdam, bien sûr, l’année d’après, par l’utilisation massive du vélo au quotidien. Je garde en tête l’image de tous ces vélos accrochés partout, le long des canaux… »

Le vélo pour tous !

Alors Vincent rêve sa ville Nantes, aussi « bike friendly » que les capitales du nord de l’Europe. Pour saluer les investissements de la Ville de Nantes en faveur du vélo (pistes cyclables, ou Bicloo, vélo en libre service dont il est usager), et pour promouvoir sa vision du vélo pour tous, il a eu l’idée de faire réaliser par son ami Florian Guivarch des cartes postales humoristiques sur la thématique.

Il aimerait les diffuser lors du congrès mondial Vélo-City qui se tient à Nantes du 2 au 5 juin, ainsi qu’à la fête du vélo avec l’association « place au vélo » dont fait parti Vincent Héry le dimanche 7 juin 2015.

Un fan de cartes postales

L’idée de la carte postale comme vecteur de communication s’est imposée à lui tout naturellement : Vincent Héry est inscrit sur la plateforme d’échange de cartes postales Postcrossing, ce qui lui a permis de recevoir quelque 500 cartes du monde entier... et d’en envoyer autant !

Très vite, il s’est retrouvé à cours de munitions quand il a voulu envoyer de sa ville des cartes postales originales et… qui lui ressemblaient.

Le vélotaf, c'est tous les jours

D’où lui est venue l’idée de l’éléphant vélotafeur ? « Avec une carte postale classique, je n’apportais aucune valeur ajoutée par rapport à ce qui existe sur le marché. Avec l’exemple du Voyage à Nantes, je me suis dit qu’il serait intéressant de faire ressortir ce côté décalé de la ville de Nantes, et de choisir des personnages symboliques, et des animaux en particulier, plutôt que des lieux. »

Vélotafeur, Vincent Héry l’est également : « J‘ai quasiment abandonné la voiture, si ce n’est pour les déplacement en week end hors de la ville. » Cycliste convaincu, désireux de convaincre les autres, il a été à l’initiative du plan mobilité de son entreprise et son référent principal pendant 7 ans.

Un financement participatif en cours

Reste à financer la réalisation des cinq cartes postales envisagées, de la conception à l’impression…La page du projet sur le site de crossfunding KissKissBankBank détaille le budget prévisionnel. Tous les contributeurs recevront une ou plusieurs cartes illustrées (en fonction de leur participation). Alors, allons soutenir ce sympathique projet !

Pour soutenir ce projet : http://www.kisskissbankbank.com/work-n-ride-carte-postale-humoristique