Handicap moteur et vélo, quelles solutions ?

13 août 2017

Déficience motrice, paralysie d'un membre supérieur ou inférieur... Tout handicap moteur ne doit pas être un frein à la pratique du vélo. Aujourd'hui, il existe une grande diversité de vélos dont certains modèles permettent de se déplacer quelles que soient les conditions physiques du cycliste.

velo-handicap-velo-solutions adaptéesSelon la CCAH (Comité national Coordination Action Handicap), 1,5 % de la population française adulte est atteinte de troubles moteurs isolés, soit environ 850 000 personnes.
On entend par « handicap moteur », l’ensemble des troubles pouvant entraîner une atteinte partielle ou totale de la motricité des membres inférieurs ou supérieurs du corps. Les causes peuvent être variées : maladie acquise ou génétique, traumatisme dû à un accident, vieillissement…

Mais un handicap moteur, ne doit en aucun cas être un frein à la pratique du vélo. C’est pourquoi, Amsterdamer tient à promouvoir et faciliter l’usage des cycles pour tous. En effet, la marque propose divers vélos adaptés qui consistent à faciliter les déplacements de ceux et celles qui ont une mobilité réduite ; grâce à des adaptations supplémentaires.

Vous n’avez plus l’usage d’une jambe, d’un bras ou d’une main ? Amsterdamer a la solution pour que vous puissiez vous aussi pratiquer le vélo dans de bonnes conditions ! 

Les solutions adaptées lorsque la motricité d'une main est limitée

Dans le cas, où vous n’auriez pas ou plus l’usage de l’une de vos mains, plusieurs solutions adaptées vont vous permettre de pouvoir pratiquer le vélo quotidiennement et aisément.

Premièrement, sachez que sur la majorité de nos vélos hollandais ou électriques, il est possible de mettre le sélecteur de vitesses et les poignées de freins d’un seul et même côté. L’usage du vélo est ainsi facilité.

De plus, certains vélos comme le De Zwarte Fiets, ont une boîte de vitesse automatique ; une solution alternative pour vous éviter le moindre effort lors du passage des vitesses. 
Comment ça marche ? Rien de plus simple ! La boîte automatique Matra sélectionne parmi les 7 rapports, celui qui est le mieux adapté à votre vitesse. Lorsque vous vous arrêtez, le système passe automatiquement en première pour que vous puissiez redémarrer facilement.

Aussi, pour le freinage, nous vous proposons plusieurs alternatives.
Première solution, le rétropédalage (avec en option un frein levier au niveau du guidon). Avec cette première solution, le freinage s’effectuera principalement à la force de vos jambes ; vos mains ne seront ainsi pas sollicitées sauf si vous activez manuellement le frein levier !
Autre solution : les freins hydrauliques. En effet, sachez que les freins hydrauliques nécessitent moins de force au niveau de la main pour freiner ; une légère pression suffira à freiner le vélo. N’hésitez donc pas, lorsque vous configurez votre vélo, à sélectionner l’option freins hydrauliques avant et arrière ! 

Les solutions adaptées lorsque la motricité d'une jambe est limitée

Si vous avez une faiblesse au niveau d’une jambe, n’hésitez pas à vous orienter vers un tricycle ou un vélo couché. Ces deux modèles de vélos ne vous obligeront pas à poser le pied à terre à l’arrêt. Ainsi, vous pourrez vous balader à vélo en toute tranquillité même si vous avez des problèmes d’équilibre.
Aussi, le seuil d’enjambement bas offert sur nos tricycles vous permettront de vous mettre en selle facilement, sans avoir à lever la jambe très haute.

Notez également que dans le cas où la motricité d’une jambe est limitée, l’assistance électrique est vivement recommandée pour monter les côtes ou compenser l’usage d’une jambe. 

Besoin de plus d'informations et de conseils ?

Vous avez lu cet article et vous avez besoin de plus d’informations sur un vélo adapté ?
N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02 85 75 60 33 ou par mail à conseil@amsterdamer.fr.

Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller et de vous orienter vers le vélo le plus adaptés à vos besoins et envies !