Comparatif entre les biporteurs Babboe City et Babboe Montagne

25 septembre 2015

Deux biporteurs de la même marque Babboe aux allures presque similaires...mais comment faire la différence entre les deux quand on veut acheter un biporteur ? Amsterdamer a testé pour vous les deux modèles et vous propose un comparatif sur des critères objectifs comme les freins, les boîtes de vitesses, l'assistance électrique...
( A lire aussi "Nouveauté 2017 entre biporteur et triporteur, le Babboe Carve") 

Un système de changement de vitesse confortable

La boite Nu vinci est l’intérêt principal de ce nouveau biporteur Babboe Montagne…En effet, avec la boîte Nu Vinci on change de rapport en continu, sans à-coups pour les articulations, et sans relâcher la pression sur les pédales. A l’arrêt, on peut même changer de rapport sur 40 % de la plage. Aucun réglage n’est nécessaire pour l’indexation des vitesses. Le rapport entre la plus grande et la plus petite vitesse est supérieure à 300%, soit l’équivalent d’une boite 8 vitesses.

Avec la boite Nexus 7 du biporteur électrique Babboe City, il faut relâcher la pression sur les pédales lors des changements de vitesses. Le rapport entre la plus grande et la plus petite vitesse est de 250%.

Une assistance plus puissante ?

Le moteur pédalier Yamaha du Babboe Montagne est placé en amont de la boîte de vitesses. Il se déclenche automatiquement lorsque vous commencez à pédaler Si vous choisissez un petit rapport pour monter la côte en moulinant, la vitesse du moteur augmente elle aussi pour suivre votre cadence. Si vous appuyez plus fort sur les pédales le moteur offre un couple plus important. Pour que le pédalage soit fluide le système fait un milliers de calculs à la seconde.

Selon votre condition trois niveaux d’assistance vous permettent de faire varier le niveau d’assistance. Si vous souhaitez avoir une autonomie plus importante choisissez le mode Eco. Après les grandes vacances choisissez un niveau plus élevé, le temps de compenser la fonte musculaire.

Par rapport au moteur avant la différence de couple à la roue est finalement faible car le moteur avant entraine une roue de 20 pouces et le moteur pédalier une roue de 26 pouces.

Un châssis plus rigide

Le châssis du biporteur Babboe City a tendance, avec une charge élevée dans la caisse avant  (plus de 60 Kg) à vriller lorsque l’on appuie sur les pédales. Le cadre à double barre du Babboe Montagne résout ce problème et lui apporte une rigidité équivalente à celle d’un biporteur Dolly. En revanche le seuil d’enjambement est un peu plus haut, ce qui peut être gênant à l’arrêt.

Un freinage équivalent

A condition de prendre l’option freins ventilés sur le Babboe City les 2 biporteurs font jeu égal. Babboe prépare des versions Montagne avec des freins à disque hydrauliques pour fin 2016.

Un système électrique plus fiable ?

Le système Yamaha est plus complexe mais réputé fiable. La fiabilité du biporteur Babboe City vient de sa simplicité ; il est très simple d’intervenir en remplacant des composants plug and play.

Console Yamaha

Et par rapport à ses principaux rivaux ?

Biporteur Bakfiets.nl (la référence)

Le biporteur long Bakfiets.nl, fabriqué aux Pays-Bas, est la référence en la matière. Il a été plusieurs fois élu « meilleur biporteur » lors de tests conduits aux Pays-Bas. Il en existe plusieurs déclinaisons avec des couleurs de cadre, des changement de vitesses ou des capacités de batterie variés.

A équipement égal il est un peu moins cher que le Babboe Montagne. Il peut être équipé d’une protection pluie rabattable vers l’avant plus pratique pour les climats océaniques où soleil et pluie alternent fréquemment.

Le coffre avant, moins joli mais plus logeable, permet d’installer plus facilement les sièges coques pour les moins de 18 mois. Et le biporteur est équipé de série d’un porte-bagage très robuste. Le cadre se décline en plusieurs coloris dont un rouge qui permet de gagner en visibilité lorsqu’il pleut.

Avec sa roue avant motorisé de 20″, il convient à des reliefs très vallonnés (utilisé par exemple par une maman dans les monts du Lyonnais avec 4 enfants dans la caisse avant). Le moteur est moins puissant mais placé dans une roue de 20″. Il offre une puissance 30% plus importante que s’il était placé dans la roue arrière.

Urban Arrow

Le biporteur Urban Arrow, fabriqué en république Tchèque, est apparu il y a peu sur le marché. Equipé d’un moteur pédalier ses caractéristiques techniques sont très proches, le moteur ayant toutefois un couple moindre (moteur pédalier Bosch en lieu et place du système Yamaha). Les batteries sont de même capacité. La coque épaisse du coffre avant en polystyrène expansé est un peu moins logeable et elle est plus fragile.

Pour résumer, qui est le meilleur ?

 Biporteur Babboe CityBiporteur Babboe Montagne
Boîte de vitesseNexus 7 Nu Vinci 
Assistance électrique

Moteur avant

Couple à la roue jusqu’à 50 Nm 

Moteur pédalier

Couple à la roue jusqu’à 50 Nm 

Châssis Acier Acier
Freins Shimano roller Shimano roller ventilés 

Le nouveau biporteur électrique Babboe Montagne bénéficie donc d’un moteur pédalier d’une marque reconnue (Yamaha) et d’une boîte Nu Vinci pour changer de rapport  en continu. Il est destiné aux familles habitant dans des zones montagneuses. Le coffre avant permet de transporter 2 enfants et les courses ou 2 enfants et un siège de type maxi cosi.

Support Maxicosi

Support Maxicosi

 

Pour votre sécurité et celle de vos enfants, attention cependant à ne pas prendre trop de vitesse dans les descentes des cols surtout lors des premières utilisations. Véritable « seconde voiture » économique et écologique pour la montagne, le biporteur électrique Babboe Montagne saura faire le bonheur de toute la famille.