Prévision 2025 : 1 million de vélos électriques vendus

23 juillet 2017

On vous en parlait il y a quelques mois... 134 000 vélos électriques ont été vendus en France, en 2016. Selon ces chiffres, que pouvons-nous espérer d'ici 2025 ?

En avril dernier, Univélo avait annoncé la tendance, en présentant les données chiffrées des ventes de vélos en France, au cours de l’année 2016. Et qu’on se le dise, la tendance était plutôt bonne !

Des chiffres encourageants

1 million de vélos électriques vendus en 2025 amsterdamer blog veloEn effet, l’année dernière, la barre symbolique des 3 millions de vélos vendus a été franchie (soit + 1,3 % des ventes par rapport à 2015).

De manière générale, d’après les calculs de l’Union Sport & Cycle, si on parle en nombre de vélos vendus, le marché du vélo est resté relativement stable ; sauf… du côté des vélos électriques !
Pour ces derniers, on compte effectivement une hausse des ventes de + 31,4 % ; ce qui équivaut à 134 000 vélos à assistance électrique vendus en 2016.

Ces chiffres sont la preuve que l’on se rapproche doucement mais sûrement de nos voisins européens, à savoir l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas ! 
D’ailleurs, prenons pour exemple les Pays-Bas. Pour 16 millions d’habitants, on compte environ 18 millions de vélos. Aujourd’hui, au pays de la petite reine, 1 vélo sur 3 vendus est à assistance électrique ; soit environ 250 000 vélos électriques vendus en 2016.

Certes, la France est encore bien loin de ces chiffres, mais si l’on suit la même tendance que l’année passée, nous sommes sur la bonne voie !

En effet, si on estime que la tendance suit celle de l’année passée sur une période de 8 ans, nous pourrions dépasser le million de vélos à assistance électrique vendus : 

  • 134 000 VAE en 2016 + 30% de croissance pendant 8 ans  = 1.1 million de vélos électriques vendus en 2025 !

ou

  • 250 000 vélos électriques x 66 milllions (France) / 16 millions (Pays-Bas) = 1 million de vélos électriques en 2025

Avec une telle tendance, il faudra également, sur ces 8 prochaines années, adopter un Plan Vélo français ambitieux, incluant des aménagements et infrastructures cyclables (parking à vélo, …) ! 
Bien évidemment ces infrastructures ne devront pas être uniquement pensées dans les grandes villes ; mais surtout au niveau des périphéries des métropoles françaises (Nantes, Rennes, Marseille, Nice, etc.).

Et voyons encore plus loin...

Hier, Nicolas HULOT, ministre de la transition écologique, a présenté un vaste plan pour réduire l’empreinte carbone de la France : « le plan climat ». 

Au cours de cette intervention, Nicolas HULOT, a évoqué le projet ambitieux de « mettre fin à la vente des véhicules diesel et essence d’ici 2040 » en favorisant et en accélérant « le développement des aides pour l’achat de véhicules propres » ! L’idée étant d’arriver à une « neutralité carbone » d’ici 2050 !

Cela pourrait être une très bonne nouvelle pour le déploiement du vélo en France !