Quels critères pour sélectionner un vélo de cyclotourisme ?

Vous avez des envies d'ailleurs et souhaitez partir à la découverte de nouveaux espaces à vélo ? Amsterdamer vous conseille sur le choix de votre vélo de cyclotourisme.

Les caractéristiques à prendre en compte pour bien choisir son vélo de randonnée

  • Le confort

vélo prise de mesure amsterdamerLorsque vous partez en voyage vous pouvez passer huit heures par jour sur la selle, pendant des semaines. Plus que sur tout autre vélo le confort est fondamental sur un vélo de trekking.

La position du corps doit être ajustée pour prévenir l'apparition de tensions musculaires.
Si vous avez déjà un vélo sur lequel vous êtes durablement bien nous pourrons reprendre les côtes. Dans le cas contraire notre vélo de prise de mesure permettra d'affiner votre position sur le vélo et de vérifier si un vélo standard peut être adapté à votre anatomie ou si le recours à un vélo sur mesure est recommandé.

Les zones du corps en contact avec le vélo doivent pouvoir respirées. Les selles en cuir Brooks sont respirantes et elles se forment à vos formes.

  • La robustesse du cadre, un atout majeur pour un vélo qui parcoure des grandes distances

Le cadre doit permettre d'associer robustesse, stabilité et confort sur de longues distances. Le Chromolybdène, alliage d'acier léger et robuste, est le matériau de prédilection des cyclistes au long cours pour le cadre et les porte-bagages. Grâce à sa résilience élevée, il protège durablement le cycliste et les bagages. Les sportifs préféreront parfois un cadre en aluminium hydroformé plus nerveux, à associer à des roues de 48 rayons.
Pour la forme du cadre, si vous mesurez moins de 175 cm préférez au cadre diamant le cadre trapèze qui peut être enjambé par l'avant. Le cadre mixte, plus pratique à enjamber est intéressant si vous utilisez votre vélo pour le voyage et vos trajets quotidiens.

  • Une répartition équilibrée des charges du porte-bagage de votre vélo.

Si votre chargement est volumineux le porte-sacoche avant, fixé sur la fourche, permet d'avoir une répartition des charges avec 70 % du poids à l'arrière et 30 % à l'avant, pour parfaire l'équilibre du vélo ; une sacoche amovible porte-carte ou porte GPS peuvent être fixés en complément au guidon. Un ensemble complet de sacoches vous permet d'emmener un peu plus de 100 litres de bagages.

  • Des petits rapports pour monter les côtes raides avec ses bagages

boite rohloff 14 vitessesPour monter les côtes raides lorsque le vélo est chargé, un développement court, de type VTT, sur la première vitesse est primordial. Vous pouvez opter pour un système de dérailleurs 3 fois 10 vitesses ou pour l'association d'un dérailleur arrière et d'une boîte 3 vitesses qui remplace avantageusement les 3 plateaux. Si vous avalez les kilomètres, considérez la boîte Rohloff plus pratique et exigeant très peu d'entretien.

  • Un système de freinage puissant, mais simple d'entretien

Les freins V-Brakes suffiront pour rouler par temps sec avec une charge moyenne. Pour descendre un col à vélo, lorsqu'il pleut avec des sacoches, les freins hydrauliques sur jante Magura deviennent indispensables. Ils sont quasiment aussi puissants que des freins à disque hydrauliques mais plus précis et quasiment sans entretien.

  • Des pneumatiques adaptés à la surface de la route

Sur route et chemins préférez les roues de 28 pouces plus roulantes. Sur piste, lorsque les arrêts sont fréquents, les roues de 26 pouces sont mieux adaptées car elle nécessitent moins d'effort lorsque vous démarrez.

Quels accessoires ? 

Avant de partir en voyage, vérifiez bien tous les accessoires dont la boîte à outils. En effet, selon les pays à parcourir, vous ne trouverez pas forcément les références correspondant à votre vélo cyclotourisme. Klaxon, porte-bidon, sacoches, portes-bagages, guidon, selle brooks, compteur, chargeur sur dynamo, ne laissez rien au hasard !