Guide d'achat du vélo électrique

Qu'est ce qui explique le succés du vélo électrique?

Symbols of the chainLe vélo électrique hollandais a 80 ans en 2016 (EMI/Philips de 1936-38), mais le développement de ses ventes date d'il y a moins de 10 ans. Pourquoi un tel retard à l'allumage ?

Les batteries au plomb étaient lourdes et leur autonomie étaient limitées. C'est l'arrivée de batteries Lithium-Ion légères qui a permis la commercialisation de vélos hollandais léger à assistance électrique permettant de faciliter le pédalage. Un moteur de 250 watts permet à un cycliste, jeune ou vieux, sportif ou sédentaire, de faire plusieurs dizaines de kilomètres par jour sans tremper la chemise, à une moyenne de 15 à 25 km/h. Grâce à l'assistance électrique il est désormais possible de bénéficier du confort et de l'ergonomie légendaire des vélos du plat pays hollandais partout en France.

Les trajets courts (moins de 7,5 km) représentent environ la moitié des kilomètres parcourus en voiture, les vitesses moyennes étant basses en milieu urbain, les kilomètres parcourus en voiture ayant un prix de revient élevé, les places de parking étant difficiles à trouver en ville etc... le vélo électrique est devenu une véritable alternative à la voiture. Il permet de gagner du temps, de l'argent et de pratiquer une activité physique quotidienne.

Les hollandais, qui habitent un pays plat  mais venteux, ne s'y sont pas trompés. Le vélo électrique s'y développe depuis trente ans déjà et représente aujourd'hui plus de la moitié des ventes de vélos en valeur.

Les français l'ont bien compris avec des ventes de vélos électriques qui dépassent le seuil des 100.000 unités en 2015 : les français restent cependant loin derrière les hollandais qui achètent 11 fois plus de vélos électriques que les français à population égale.