Kits électriques vélo, triporteur, tandem

Amsterdamer monte votre kit électrique dans ses ateliers de Boufféré et organise le transport aller et retour du vélo.

Quel kit électrique choisir pour équiper son vélo, biporteur, triporteur ou tandem ?

Kit assistance électrique de type traction avec moteur dans la roue avant

Avantages : le moteur est placé dans la roue avant. De ce fait, votre vélo électrique est un deux roues motrices avec la meilleure tenue de route possible pour un vélo électrique. Le poids du moteur à l'avant permet de mieux répartir les masses et de garder la roue avant en contact avec le sol dans les côtes. Si la roue avant est de petite taille comme sur les biporteurs ou les triporteurs familiaux, le couple est 30% plus important qu'avec un moteur identique entraînant une roue arrière de 26". La sensation de pédalage reste très naturelle. En cas de panne de batterie, vous retrouverez un vélo normal.
Inconvénients : en montagne le moteur chauffe

Kit assistance électrique de type propulsion avec moteur pédalier

Avantage : le moteur profite de la démultiplication du dérailleur ou de la boite de vitesses.
Inconvénients : 
- la transmission s'use beaucoup plus rapidement ( chaîne, plateau et pignons)
- incompatible avec une béquille double donc déconseillé si vous installez un siège bébé
- tenue de route sur chaussée glissante ( propulsion électrique versus traction électrique)
- si vous avez un vélo avec 30 vitesses vous finissez avec un vélo 10 vitesses ( un seul plateau à l'avant)

La suite

Kit assistance électrique de type propulsion avec moteur dans la roue arrière

Avantages : cette solution, associé à un dérailleur, permet d'électrifier simplement un triporteur et elle permet de passer à une puissance importante sans endommager la transmission (chaîne et changement de vitesses)
Inconvénients : ceux d'une transmission avec dérailleur par rapport à une boite de vitesses ( plus d'entretien, pas de passage des vitesses à l'arrêt, pas de carrossage intégral de la chaîne)

Quel kit d'assistance électrique choisir pour quel cycle ?

Kit électrique pour un biporteur 

La roue avant du biporteur est de petite taille ; le kit avec le moteur dans la roue avant est donc idéal pour transporter enfants et courses. Le kit pédalier malgré ses inconvénients sera préconisé uniquement si vous habitez en montagne et avec une boîte Nu Vinci. 

Kit électrique pour un triporteur

Pour les petits budgets et les reliefs assez plats, le moteur arrière est la solution la plus commune. Un kit avec 2 moteurs dans les roues avant, vous permettra de monter les côtes raides avec 4 enfants dans la caisse. En plus, il peut être associé à n'importe quelle boîte de vitesses. 

Kit électrique pour un vélo

Si vous avez envie d'une sensation naturelle et que vous n'avez pas de col à monter, nous vous conseillons le kit avec moteur dans la roue avant.
Si vous voulez pouvoir avancer sans vous dépenser ou monter un col de montagne, le moteur pédalier est préférable ; mais attention à ne pas tomber en panne de batterie, car vous n'avez qu'un plateau à l'avant et donc des développements assez longs.

Kit électrique pour un tandem

Vous êtes à deux à tirer sur la chaîne arrière, donc surtout ne monter pas un moteur pédalier, à moins d'être prêt à changer la chaîne après chaque sortie ( la chaîne s'allonge en s'usant et vous allez exercer une force de traction très importante sur celle-ci avec un moteur pédalier).
Le moteur dans la roue avant (associé à une boite Nexus, Roholff ou Nu Vinci) ou dans la roue arrière ( associé à un dérailleur) sont vos deux options.
Idéalement choisissez pour les ballades à la journée un tandem avec une boite Nu Vinci associée à un moteur avant et pour les grandes randonnées, ou les reliefs montagneux, une boite Rohloff associée au moteur avant.

Est-il prudent d'installer un kit sur mon vélo ?

Avant d'installer un kit électrique vous devez vous assurez des points suivants :

  • Bon état du cadre et de la fourche
  • Absence de corrosion sur le cadre
  • Bon état des différentes soudures du cadre, fourche...
  • Eviter les cadres en aluminium de plus de 5 ans ; les signes de fatigue sont souvent cachés et le cadre peut casser sans prévenir
  • Fonctionnement efficace des freins ( bon état et bon coulissement des gaines et câbles de frein, bon état des patins de freins, bon réglage)
  • Jante : vérifier le témoin d'usure ( la jante ne doit pas être creusé par l'usure lié au freinage par les patins)
  • Réglage de longueur et fixation correctes des câbles à leurs 2 extrémités.
  • Absence de jeu dans les roulements
  • Les roulements de la roue avant, de la colonne de direction et du pédalier doivent tourner librement, sans point dur et sans jeu latéral qui détériorent rapidement les pièces du roulement.
  • Chaîne de transmission : la changer su vous installez un moteur pédalier par un modèle robuste