Le vélo hollandais désigne un véhicule fonctionnel et confortable, conçu pour être utilisé jour après jour ( plus d'un quart des déplacements se font en Hollande à vélo contre ... 1 à 2% en France.).
Selon l'usage auquel on le destine les formes du vélo hollandais peuvent être très variables ; le col de cygne noir caractérise les vélos hollandais de ville, alors que la caisse en bois est l'attribut phare des triporteurs ou bakfiets et que le porte-bagages avant distingue les vélos de cyclotourisme.
 

Les avantages des vélos hollandais sont nombreux.
 
Pour le confort du dos

Sur un vélo de course ou un VTT la position penchée vers l’avant permet un gain aérodynamique notable au delà de 30 km/h. En revanche pour regarder la route il faut relever la tête, au mépris des cervicales et le poids du corps penché en avant fait souffrir les épaules.

La position assise droite sur un vélo hollandais traditionnel permet de conserver la courbure naturelle de la colonne vertébrale et de soulager le dos.

Pour obtenir une bonne position assise il est important de choisir un cadre à sa taille ; c'est la raison pour laquelle les vélos hollandais sont disponibles dans de nombreuses hauteurs de cadre.

Afin que les trépidations de la machine ne fassent pas souffrir le dos

- le cadre traditionnel du vélo hollandais est en acier, matériau élastique

- les roues sont grandes ( 28" ) pour mieux amortir les chocs
-la selle en cuir sur les vélos indémodables est suspendue à l'arrière pour les vélos de ville et à l'avant et à l'arrière pour les vélos mixtes ville et randonnée



Selle cuir Brooks B135 pour vélo de ville et de randonnée



Une sécurité optimale

Voir et être vu sont les maîtres mots.

L’éclairage a fait des progrès importants ces dernières années avec l’arrivée de lampes halogènes, idéales en ville, et de lampes à led à puissantes pour les routes non éclairées.

L’alimentation par la dynamo sur roue fait progressivement place à une dynamo intégrée au moyeu avant, plus performante et très silencieuse.

Les cellules photo-électriques permettent la mise en route automatique de l’éclairage. Sur les modèles les plus sûrs un condensateur permet de maintenir l’éclairage allumé quelques minutes à l’arrêt, pour rester visible même quand le vélo est arrêté.

Les pneumatiques des vélos hollandais intègrent des bandes réfléchissantes qui permettent au vélo d’être vu de très loin la nuit par les voitures (en France des catadioptres oranges dans les roues demeurent malgrè tout obligatoires ).

 

Un mode de transport fiable tous les jours

Pour pouvoir se rendre au travail ou emmener les enfants à l'école tous les jours de la semaine le vélo hollandais se doit d'être fiable et ne nécessiter que des révisions espacées chez le réparateur de cycles.

Un vélo avec dérailleur, freins V-brake et boyaux est performant mais demande une maintenance importante.  Le vélo hollandais utilise donc des solutions radicalement différentes pour voir le moins souvent possible l’atelier :

 
. le dérailleur est remplacé par une boite de vitesses intégrée au moyeu arrière qui demande un entretien tous les 5000 km, comme par exemple la boite Shimano Nexus 8
 . les freins à patins sont remplacés par des freins intégrés au moyeu, à l’abri des intempéries ; les garnitures des freins sont quasi inusables
 . la chaîne fine des dérailleurs est remplacée par une chaîne large, robuste, réglable en tension et qui ne déraille pas
 . la bande de roulement des pneumatiques est renforcée pour prévenir le risque de crevaison ; cette solution est très efficace si les pneumatiques sont bien gonflés, à la pression indiquée sur le flanc
  . le rétropédalage permet d’éviter l’utilisation de câbles (mais il est aussi possible, pour ceux que le rétropédalage rebute, d’avoir des poignées au guidon pour actionner les freins avant et arrière)


Même avec les meilleurs composants l’assemblage demande un soin très particulier (respect des couples de serrage, utilisation de graisse entre acier et aluminium, ….) : les artisans hollandais en montant le vélo en maîtrisent la qualité depuis 1881.

 

Des vêtements qui restent propres

Contre les flaques d’eau les garde-boues sont munis de bavettes anti-projection.

Pour éviter que les bas de pantalons ne touchent la chaîne celle-ci est intégralement carrossée.

Pour éviter que la rouille rouge ne salisse les vêtements le cadre acier des vélos traditionnels est protégé par une peinture époxy, la visserie est inoxydable, les garde-boues sont zingués avant d’être peints, … Il faut dire qu’en Hollande l’eau est partout présente et que des vélos mal protégés rouilleraient très rapidement.

 

Pour le transport des enfants
Les porte-bagages des vélos hollandais traditionnels sont en acier de gros diamètre ou en aluminium robuste pour supporter le poids d'un enfant.
Pour les mamans qui veulent installer un siège enfant à l’avant il existe des cadres rallongés avec enjambement bas.
Pour les familles nombreuses et les livreurs, les bi- et triporteurs, munis d’une grande caisse en bois à l’avant offrent une solution très pratique en ville.


Pour le cyclotourisme

Le vélo hollandais traditionnel était utilisé comme moyen de transport, avant l'avènement de la voiture, et il permettait donc de parcourir de grandes distances sur des chemins dont l'état était très variable.

Pour parcourir de grandes distances on privilégie le cadre avec barre horizontale plus rigide ( appelé à tort cadre homme) au détriment du cadre mixte avec enjambement bas ( appelé à tort cadre femme).

Sur les vélos hollandais récents le guidon de ville est remplacé par un guidon offrant des prises multiples pour avoir au choix une position assise droite ou semi-penchée, les freins intégrés au moyeu sont remplacés par des freins hydrauliques sur jantes plus puissants, des supports de sacoches sont montés à l’avant du vélo pour répartir la charge et les dévelopements sont adaptés au transport de charges lourdes.

 

Décourager le vol

Les vélos hollandais intègrent un anti-vol à arceau avec une clé et un levier. On tourne la clé, on abaisse le levier et un arceau se glisse entre les rayons de la roue arrière.  3 secondes suffisent.

En complément un câble permettra si vous le souhaitez d’accrocher le vélo à du mobilier urbain.
 
Pour en savoir plus sur le vélo hollandais nous vous invitons à parcourir notre site Internet pour découvrir une grande variété de modèles adaptés à des usages variés. Vous pouvez aussi nous contacter par e-mail (amsterdamer@oxatis.com) ou par téléphone ( 02 53 35 40 21).


Catherine DUVAL